Réunion du 30 août 2018 en Préfecture

 

Coordination LGV 86 : intervention de M. BOUFFARD, président de la coordination des Maires de la Vienne


Intervention des Députés

 

Vous pouvez prendre connaissance :

- du courrier adressé à Nicolas HULOT, Ministre d'Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire,

- et de la réponse apportée par Mme Elisabeth BORNE, Ministre chargée des transports auprès du Ministre d'Etat.

Communiqués de Presse


LIGNE A GRANDE VITESSE SUD EUROPE ATLANTIQUE

 

La création de cette infrastructure ferroviaire mobilise les élus depuis près de 25 ans. Les premières joutes ont été de s’opposer au projet, jugé trop onéreux (7,8 milliards d’euros) et dévastateur pour nos territoires. Cependant, ce projet est devenu réalité. La mobilisation du premier magistrat de la commune, aidé de ses adjoints, a porté ses fruits dans plusieurs dossiers :

- Abandon du projet de carrière à Touchaubert

- Obtention d’un pont supplémentaire sur la VC4 (les Féoles - Montfrault)

- Optimisation du Fonds de Solidarité Territorial *(424 677 Euros)

- Extension du programme de réfection des voiries

- Médiation dans des dossiers complexes et difficiles entre propriétaires et LISEA

- Elaboration d’un aménagement foncier acceptable pour tous.

-Aménagement de la vallée de la Longève (sentier de randonnée et passage grande faune)

 

*le fonds de solidarité territoriale est destiné à permettre le financement des projets visant l’amélioration du quotidien des habitants des communes traversées par la nouvelle infrastructure. Les  réalisations profitent au quotidien des habitants. Il s ‘agit de projet d’acquisition et d’aménagement de biens communaux, de travaux de voirie, parking, enfouissement de réseaux, création de réserves incendie ou encore la réalisation de projets d’accessibilité PMR pour des bâtiments publics. Ce fonds est une subvention, donc uniquement utilisable en investissement, à hauteur de 80% par projet, en dehors de l’emprise ferroviaire dont les obligations règlementaires s’imposent au maitre d’ouvrage.

L’enveloppe du fonds de Solidarité Territoriale est de 12 M Euros pour la section sud. La répartition par commune est le résultat du linéaire pondéré (90%) et de la population (10%) suite  une négociation âpre des élus et l’arbitrage favorable du Préfet de la région Poitou-Charentes. La répartition demandée par les élus de la Communauté Urbaine de Bordeaux  était de 50/50 donc très défavorable à nos communes rurales.

Année

Projets subventionnés avec l’aide du F.S.T

Montants sollicités

2012

Enfouissement réseaux électrique et téléphonique centre-bourg (2ème phase)

   21 409,94 €

2013

Création d'une liaison piétonne et cycliste dite "voie verte"

17 523,20 €

2015

Création et aménagement d'un city-stade

23 980,37 €

2017

Aménagement de 2 gîtes communaux dans l'ancienne poste

51 557,76 €

2017

Aménagement de 5 réserves incendie

37 212,50 €

2017

Enfouissement réseau téléphonique la Corberaie et Touchaubert

50 020,47 €

2017

Enfouissement du réseau téléphonique Le Terrier

12 001,04 €

 

TOTAL

213 705,28 €

 


 

 

 

 

 

A l'initiative de la Coordination Inter Régionale

 

Le 25 NOVEMBRE

 

Journée de rassemblement dans chacun des 9 départements traversés par ces deux lignes à grande vitesse.

 

Les associations départementales de la Vienne et de l'Indre et Loire ont choisi un lieu commune aux confins des départements à PUSSIGNY.

 

Cette action commune sera relayée par les médias.

 

Le succès dépend de la participation de tous !!!


LGV : REUNION D’INFORMATION DU 19 OCTOBRE

 

Depuis la mise en service de la ligne LGV Paris Bordeaux le 2 juillet 2017, les riverains se plaignent des nuisances sonores, assurent subir une situation invivable. Les plaintes se multiplient. Jeudi 19 octobre, à l’initiative des Maires des 2 communes, un point d’information avec Valérie Marquis responsable communication chez LISEA, Thierry Charlemagne, directeur environnement et développement durable chez LISEA et Maxime Jabier, acousticien, s’est tenu à la salle des fêtes de Payré. Cette réunion avait pour but de présenter la campagne de mesures acoustiques qui va être mise en place sur les communes de Payré et de Celle. Plus de 150 personnes ont assisté à la réunion en présences des élus et Maires des 2 communes.

Les intervenants ont rappelé les différentes phases de la campagne et ont répondu aux nombreuses questions des riverains mécontents et inquiets pour leur qualité de vie. Après la mise en service de la ligne, un bureau d’études indépendant, le CEREMA, a été mandaté pour contrôler 112 points de mesure de Tours à Bordeaux. Dans la Vienne, 30 points de mesure avaient été mis en place, devant la grogne montante des riverains, il en a été rajouté une trentaine, dont 4 à Payré et 7 à Celle l’évescault, en concertation avec les Maires et les habitants dont les maisons les plus exposées ont été identifiées. Il a été précisé par les représentants de LISEA que la norme de 60 décibels le jour et de 55 décibels la nuit serait appliquée. Mais comme l’a précisé un riverain il y a la norme et le ressenti. Les mesures sont effectuées de 22h à 6 h la nuit et de 6 h à 22h le jour. Ces études sont faites sur une moyenne de 24 heures et lissées au moment des passages et des silences. Les riverains souhaiteraient que les mesures soient réalisées en situation de trafic réel et que les crêtes de bruit soient prises en compte, d’où la nécessité de faire évoluer la norme pour mesurer la fréquence et la durée des nuisances. Cette campagne de mesures va durer 6 mois sur l’ensemble de la ligne au terme de laquelle, si les seuils sont atteints ou dépassés, il est prévu la mise en œuvre de protections complémentaires (merlons, murs anti bruit…).

 

Pour les Maires, il est important de prendre en compte la réelle souffrance des riverains, la traiter, exiger des budgets au constructeur LISEA afin de remédier à toutes ces nuisances, sinon les déserts ruraux vont s’intensifier autour de la LGV et il est important pour tous de restaurer la qualité de vie à tous les niveaux. La perte de valeur de la propriété foncière suscite des inquiétudes légitimes.

 

Compte-rendu de la réunion


LGV - NUISANCES SONORES

 

A Celle L’Evescault, l’état d’avancement de ce dossier est le suivant :

          - le jeudi 7 septembre rencontre en Mairie

Etaient présents : M. Pierre COUTURIER (Monsieur bruit à LISEA) et Valérie MARQUIS (Relations publiques à LISEA), Monsieur Philippe BELLIN (Maire de Payré)

             Suite aux échanges très dynamiques, plusieurs avancées :

                        I – Les points de mesure :

a) Pour la commune de Celle : passage d’un point de mesure (La Pousinière) à 7 (la Reliette, Touchaubert, Le Peu de Brossac, Montfrault, Comblé, Cellevezais, et la Pousinière)

b) Pour la commune de Payré : augmentation de 1 à 4 des points de mesure.

II – Réunion d’information à Payré pour nos deux communes avec LISEA le jeudi 19 octobre à 19h.

III – Envoi à LISEA des courriers et pétitions de protestation avec demande de réponse personnalisée à chacun. A ce titre, envoyez votre courrier à la mairie qui transmettra.

  

2) L’association intercommunale TGV regroupant 22 communes dont le président est M. Patrick BOUFFARD, est très active.

            Le travail collectif des élus au sein de cette association, ainsi que les conseils et expertises qu’ils pourront                          solliciter, permettra de définir de manière précise, les exigences techniques (merlons, protections sonores, lutte                 contre des vibrations, etc…) que nous aurons à défendre auprès du concessionnaire LISEA et de l’Etat  si besoin.

L’association a reçu le soutien des Présidents de la Communauté Urbaine de Grand Poitiers Monsieur Alain CLAEYS, et du Conseil Départemental Monsieur Bruno BELIN.

            Les actions sont les suivantes :

                        - communiqués de presse

- recensement des nuisances subies afin de réaliser à l’échelle du département une cartographie des « points noirs » à corriger

- mise en place par un autre organisme des mesures de bruit et des vibrations

                        - rendez-vous avec Madame la Préfète

- conférence de presse sur un lieu significatif des nuisances subies (France Bleu, FR3)

- activation du « droit au départ ».

 3) AGENDA

 

Samedi 7 octobre à 11h

lieu-dit « Le Cossy » à Fontaine Le Comte

Venez nombreux apporter votre soutien pour obtenir des protections anti-bruit efficaces

  

Jeudi 19 octobre à 19h

à la salle des fêtes de Payré

 Rencontre avec LISEA